• Champevent

Qu’est-ce que le droit de bouchon et votre mariage ?

Dans le monde du mariage, il existe une multitude de règles associées aux coutumes. Les jeunes mariés lors de leurs préparatifs se doivent de les respecter afin de garantir la réussite à leur cérémonie. Parmi ces règles, on a le droit de bouchon. Si vous êtes curieux de tout savoir sur cette expression qui est particulièrement dédiée au monde du mariage, alors cet article est rédigé pour vous.

droit de bouchon mariage

Que doit-on savoir sur le droit de bouchon ?


Le droit de bouchon est une pratique très répandue dans le secteur du mariage. Elle est souvent pratiquée par certains traiteurs. En effet, les traiteurs ont une importance capitale lors des cérémonies de mariage. Ils s’occupent de tout ce qui a rapport avec la nourriture et aussi des boissons.


Cependant, il est fréquent que certains clients désirent venir avec leurs propres bouteilles de boissons. Il peut s’agir de vins, de liqueurs ou encore de champagnes.

Avant de vous donner le droit d’accéder à la salle de réception avec vos bouteilles, les traiteurs exigent des fonds financiers en retour. Notons que cette pratique n’est pas appliquée par la totalité des traiteurs. Certains autorisent l’apport de bouteilles sans aucune contrepartie. Mais il est toutefois conseillé de discuter de ce paramètre avec le traiteur à l’avance afin de vous éviter de mauvaises surprises.


Que représente le droit de bouchon ?


Il faut savoir que les traiteurs se déplacent avec un bon nombre de serveurs. Ces derniers assurent le service à la table, l’ouverture des boissons, mais aussi le nettoyage de tous les couverts et verres à la fin de la cérémonie. Ils sont payés par les traiteurs et suivent les règles de ces derniers. Le droit de bouchon représente simplement le coût de l’ouverture des bouteilles qui ne sont pas prévues par le traiteur et tous les services qui seront liés à ces bouteilles.


Comment est calculé le droit de bouchon à un mariage ?


De façon générale, le droit de bouchon est calculé en fonction du nombre de bouteilles qui seront amenées et consommées par les clients. Plus il y aura de bouteilles à la réception, plus la somme à payer aux traiteurs sera élevée. Ces derniers réclament en général 3 à 12 euros par bouteille. Étant donné que ce secteur n’est régi par aucune règle, vous pouvez négocier le prix à la baisse. Mais pour avoir l’opportunité de le faire, il est nécessaire que le nombre de bouteilles que vous avez prévu soit très élevé. Lorsque c’est cas, vous pouvez négocier le tarif à environ 2 à 4 euros la bouteille. Cela vous permettra de faire des économies et d’allouer le reste de l’argent à d’autres dépenses ou d’acheter des boissons plus chère.

4 vues